Et les chiens crient.

Il arrive que j’écrive plus que je ne pense, plus que je ne parle. C’est le cas en ce moment. Alors pour réanimer doucement ce blog après des mois d’absence, je vous propose ce très court texte – presque un drabble – qui pourrait être extrait des Oiseaux, et qui met en scène le personnage de Lénore. Bonne lecture !

 

 

____Il faut que les chiens aient de gorge pour pouvoir crier. Il faut qu’elle ait le cœur cruel pour pouvoir les suivre.
____La forêt aux abois retient son souffle tant qu’elle le perd. Elle l’a vu, un bref instant, entre les troncs. Découpage vertical. Le cerf.
____Et les chiens crient.
____Sous elle, le cheval paraît immense. Entre ses jambes. La bouche ne résiste pas, l’encolure se plie, les antérieurs patinent, s’orientent, obéissent. Toute la puissance est dans la croupe. Elle se déploie au galop. Pousse et pousse si fort. L’emporte.
____« La bête que vous chassez… » avait-il dit.
____Le galop est un tonnerre qui frappe et soulève la terre meuble, humide. Pétrichor. Arrière gauche, le cor. Elle rabat les rennes, l’estomac de sa monture creuse un bruit.
____Et les chiens crient.
____Elle les voit devant elle. Les dos noirs, les dos blancs. Une mer de corps, un monstre à cent gueules de voix cacophoniques. Elle imagine la bête seule face à eux. Elle s’imagine seule face à eux. Elle prierait pour la mort.
____D’autres chevaux. La meute arrive au calvaire.
____Les chiens aboient.
____« La bête que vous chassez n’est autre que la proie qui s’agite en vous. »
____ Et le cor sonne l’hallali.
____La curée sera chaude.

 

Publicités

6 commentaires sur “Et les chiens crient.

Ajouter un commentaire

  1. C’est peut-être court, mais c’est puissant. J’aime beaucoup l’ambiance qui se dégage de ce texte, cette atmosphère de fièvre et de précipitation mêlée d’un peu d’angoisse. Tu as l’air de t’y connaître en équitation en tout cas, c’est agréable de lire des descriptions qui ont l’air réalistes.
    Le mot de « Pétrichor » me fait systématiquement penser à Doctor Who 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Très puissant. Tout comme Astrid, je trouve que les descriptions sont particulièrement vivantes et réalistes, ça fait plaisir. Plus tu postes d’extraits, plus je suis impatiente de découvrir ce roman !

    Aimé par 1 personne

      1. J’irai voir ça alors !
        (J’avoue que j’ai beaucoup de mal à accrocher à Scribay donc je ne pense pas à aller y jeter un œil de temps en temps.)

        J'aime

      2. Je comprends complètement, ce n’est clairement pas une plateforme où je m’épanouis, et je l’avais même désertée pendant un an. Mais j’y ai quelques lecteurs très fidèles et trèèèèès patients. Du genre à attendre un an la suite d’un roman trop long pour être attractif sur ce genre de sites ~
        De fait, j’y traine un peu.
        Je te mets le lien, que tu n’aies pas besoin de profiter des joies de leur barre de recherche : https://www.scribay.com/text/540731440/le-ch-ur-des-oiseaux

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :